top of page
Rechercher

Le bain, l'éclate des tout petits.

L'eau est un élément que les bébés connaissent bien et pour cause, ils s'y sont développés durant 9 mois in utéro.


L'heure du bain est un bon moyen pour les parents de maintenir le lien de bébé avec l'eau afin de préserver au maximum leurs aptitudes aquatiques innées.

Il peut aussi permettre de le détendre, de l'apaiser voire de diminuer les traces d'un accouchement difficile en vivant à nouveau une délivrance.

Explications :


  • Le bain à la maison

Le premier bain de bébé est donné dans les 24/48 premières heures de vie de bébé. Il est souvent redouté par les parents novices qui redoutent un joli glissé qui enverrait bébé sous l'eau.


Lors des moments de bain, l'idéal est d'avoir une température extérieure située entre 22° et 25° et une eau entre 36° et 38°, soit proche de la température corporelle. Votre bébé peut être baigné dans une baignoire adaptée, dans un évier propre, ou dans une baignoire traditionnelle pour un bain libre : ce que je conseille pour le respect du désir de mouvance de bébé.


Le bain libre, la liberté des mouvements

Le bain est généralement un moment que les tout petits apprécient. Ils peuvent y évoluer sans contraintes en s'étirant, bougeant dans tous les sens bras / jambes, et en éclaboussant partout. Cependant en optant pour un transat ou une anneau de bain, certains parents soucieux de la sécurité de leur enfant, contraignent et limitent bébé dans leurs mouvements.

Lors d'un bain libre, bébé est allongé dans un fond d'eau à même le fond de la baignoire ou d'une douche. De ce fait, il est libre de ses mouvements et il est facile pour le parent d'utiliser ses deux mains pour le laver. Plus tard pour ceux qui sont capables de se retourner, pas de panique. Les quelques cm d'eau nécessaire permettent à bébé de bouger, jouer sur le ventre, en appuis sur ses bras.


Attention, le moment du bain doit TOUJOURS se faire en présence d'un ADULTE qui ne dois JAMAIS quitter son enfant des yeux, même quelques secondes.

Bien que les nourrissons soient dotés d'une apnée reflexe, la présence d'un adulte est inévitable.


Garder le lien, maintenir les aptitudes.

Lors du bain, outre l'idée de laver à proprement dit, le parent peut apporter bien plus à son bébé.

En effet, plusieurs petits jeux peuvent être amenés afin de maintenir ses acquis.


  • Immersion : L'apnée réflexe, mythe ou réalité ?

Les bébés possèdent naturellement, et jusqu'à ce qu'ils commencent à prononcer des mots, l'apnée réflexe (ou natatoire) : sous l'eau ou lors d'une immersion succincte du visage, même en surface, ils ferment spontanément la bouche, bloquent leur respiration et agitent les bras et les jambes. Ce reflexe est dû à un mouvement inné de l'épiglotte (cartilage mobile), qui vient fermer l'entrée du larynx.

Ainsi, pour ceux qui seraient tentés de boire l'eau en tirant la langue ou d'aller sous l'eau la bouche ouverte, ce reflexe, permet de fermer totalement l'accès des poumons à l'eau.

Il est donc très important lors des moments de bain, de maintenir les aptitudes des nourrissons en continuant de les stimuler et de les familiariser avec l'eau.


Oubliez donc toutes les techniques pour garder le visage au sec, au contraire, faites ruisseler l'eau sur leur visage, éclaboussez les! Basculez leur tête en arrière et immergez les yeux, afin qu'ils gardent en mémoire les effets de l'eau sur leur visage et des yeux sous l'eau.

Aussi, nous le verrons dans l'article dédié aux bébés nageurs : les immersions totales permettent aux bébés de maintenir les aptitudes d'apnée et de sentir des effets de l'eau sur leur corps.

  • L'emmaillotage : revivre la délivrance.

En emmaillotant son nourrisson, on crée un effet de compression. Bébé retrouve alors les sensations qu'il ressentait dans le ventre de sa mère. Il est ainsi serein et apaisé lors de son entrée dans le bain.


En le laissant basculer sa tête en arrière, on peut laisser l'eau venir flirter avec son nez en immergeant ses yeux, pour qu'il soit au plus près des sensations in utéro.


Plus tard, en le desserrant et en le libérant on crée une sorte de délivrance couplée d'une sensation de détente et de bien être. Cette méthode est utilisée pour gommer quelques peu, les traces d'un accouchement compliqué pour le bébé. Il peut ainsi apprécier pleinement cette nouvelle naissance.



  • La flottaison : le pouvoir de l'eau.

La flottaison dorsale est primordiale dans l'apprentissage de bébé.

En effet, c'est dans cette position qu'il pourra se mettre pour être en sécurité et pouvoir plus tard, émettre un message d'alerte.

Lors d'une flottaison, le parent a une main sous la nuque du bébé et une main sous son bassin. Très vite la main du bassin peut être enlevée et le parent réduit alors le maintien de la nuque. Il passe du maintien par quelques doigts à un seul puis plus du tout.

Dans un premier temps, on peut coupler la flottaison avec l'emmaillotage qui mettra bébé dans un état de sérénité. Cela permettra de "relâcher" totalement l'appuis de la nuque. Bébé flotte quasi endormi dans l'eau. Il est important à ce stade que l'adulte garde la possibilité de reprendre rapidement son maintien au niveau de la nuque. Bébé, peut à tout instant, dans un désir de boire l'eau, tourner la tête et faire entrer de l'eau dans son nez.

Bien que cela ne soit pas dangereux grâce à l'apnée reflexe, il se peut qu'il se surprenne et que la présence d'eau dans son nez lui soit quelque peu inconfortable et le fasse pleurer.

Si cela arrive, le maître mot avec les bébés : la surfélicitation qui atténuera très vite les pleurs et permettra à bébé de comprendre que ce n'est pas un danger pour lui.


Une autre méthode permet également de faire vivre une flottaison à son bébé.

Avant de pouvoir le faire totalement immergé, le parent peut tenir l'enfant verticalement en gardant ses épaules sous l'eau. En basculant doucement bébé vers l'arrière, il sentira les effets de l'eau sur son corps, et ses jambes vont remonter jusqu'à retrouver une position totalement horizontale : c'est la poussée d'Archimède, la remontée passive.


Plus tard il sera essentiel pour lui d'en vivre plus d'une. En partant du fond d'une piscine il comprendra qu'il flotte et ainsi, avancera dans son apprentissage de la natation.


En conclusion, le bain est un bon moyen de vivre des moments riches en émotions et en apprentissages. Votre bébé n'est sortira que plus stimulé, construit et surtout rincé et apaisé.

Votre sommeil ne s'en portera que mieux.


73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page